Comment choisir un ski de randonnée ?


    Montania Sport

    En stock : expédition immédiate !

    Présentation

    Comment choisir un ski de randonnée ?



    Avec une offre qui se compte désormais en dizaines de modèles parmi une quinzaine de marques de ski de rando Skitrab, Atomic, Dynastar, Blizzard, Fischer, Movement, Scott, ElanMoonlight etc…), le choix peut parfois devenir cornélien.
    Voici quelques principes de base pour arriver à bien choisir un ski de randonnée :

    Choisir un ski de randonnée n’est pas si simple.
    Le choix dépend de son type de sorties en montagne, de ses secteurs de prédilection (Beaufortain, Aravis, Belledonne, Mercantour, Queyras, Pyrénées ou plutôt autour des stations des Grands Montets, La Grave, Val d’Isère, Val Thorens etc…), de ses objectifs (raids à skis, autonomie, ou en club CAF, FFME etc…).



    Pour se faire une première idée, on commence en général par choisir sa famille de ski de randonnée.



    Si on s’amuse à comparer l’activité ski de randonnée à l’activité au vélo, on peut trouver par exemple :



    1-des vélos de contre la montre = famille des skis de rando de compétition ultra légers (-700g le ski) pour les athlètes, les traileurs à la recherche d’une pure performance en montée, pour les entrainements et les courses du week-end. Gros niveau de ski exigé pour tenir ses planches à la descente !!! Un objectif en tête : faire la Pierra Menta :-)

    2-des vélos de route = famille des skis de randonnée légers (-1100g par ski) et performants pour de gros dénivelées, des passages de plusieurs col en une journée, les raids à skis… par exemple pour des sorties à 1500m+ etc… On privilégie le dénivelée, le côté sportif de la montée et la partie paysage. Pour la descente, ces skis sont un peu plus exigeants physiquement car très légers. Pour skieurs de niveaux intermédiaires à bons skieurs.

    3-des VTT = famille des skis polyvalents et passe partout. C’est plus lourd, mais on sait que ça passe toujours ;-) sorties de 800m à 1200m+. Possibilité d’un peu de ski en station, d’un raid à ski etc… Ils s’adressent à tous les skieurs de randonnée, du débutant au skieur de bon niveau.
    Cette famille de ski se développe en s’élargissant vers le ski appelé freerando.

    4-des vélos tout suspendus (DH) = skis de rando larges typés freerando/freeride, c’est plus lourd à la montée mais qu’est ce que c’est bon en descente !!! Les dénivelés dépendent de la forme physique et des cuisses du randonneurs ;-)



    Quels sont les facteurs déterminant pour choisir un ski de randonnée ?



    Pour choisir un ski de randonnée, on va étudier les différents facteurs comparatifs des skis de randonnée que sont le poids, la ligne de côte et le rayon



    1-Le poids d’un ski de rando



    Le poids est l’élément fondamental à connaitre pour l’achat de skis de rando.
    Nous passons en effet 85% de notre temps à la montée : 3h de montée pour 30 minutes de descente en moyenne.
    On peut classer les skis en 4 familles de poids : les skis de -700g pour la compétition (skis alpinisme), les skis de 800g à 1050g pour les gros dénivelés (skis légers/performance), les skis de 1100g à 1300g pour la polyvalence (skis de rando passe-partout) et enfin les skis larges de 1300g à 1800g pour la descente (skis freerando/freeride).
    Dans chaque famille de ski, plus un ski de rando est léger, plus agréable sera la montée et la randonnée.
    En contrepartie, plus un ski de rando est léger, plus il est technique à la descente.
    A l’inverse, plus un ski de rando est lourd, plus il vous en fera baver à la montée, mais en contrepartie, il sera clairement plus facile à skier en descente, pardonnera les petites erreurs et sollicitera moins vos cuisses à la descente.
    Cruel dilemme n’est ce pas ?
    Le ski de rando idéal dépend donc de chaque skieur, de son niveau de ski et de ses attentes.
    Donc attention à ne pas regarder uniquement le facteur poids d’un ski de rando.
    Si on exagère à peine, un ski de rando ultra léger (900g par exemple) dans les pieds d’un skieur débutant sera assez proche d’un ski de fond sur une piste de ski alpin. Après quelques années d’expérience, on peut skier un ski léger aussi fort qu’un ski large, si on a les cuisses et la technique évidemment ;-)

    A savoir : le poids indiqué sur un ski de rando par la marque est le poids par ski à +-50g qui est la tolérance normale par ski dû aux quantités de colles badigeonnées avant le passage des skis sous presse lors de la fabrication. Quelques écarts sont donc encore possibles entre les poids indiqués sur les fiches techniques et le poids d’un même ski acheté en magasin.



    2-Les lignes de côtes d’un ski de rando



    Les lignes de côtes des fabricants sont exactes au mm près.
    Exemple : 118 -78 -108 correspond à 118mm de spatule, 78mm au patin (sous le pied) et 108mm de talon.
    Les lignes de côtes permettent de déterminer la surface d’un ski et donc sa portance, mais également sa géométrie, ses proportions et son rayon de courbure… Elles permettent de cerner si le ski possède une ligne de côte classique avec un rayon large, semi-parabolique avec un rayon moyen ou très parabolique avec un rayon très court. Celles ci entrainent des différences de comportement importantes sur le terrain.

    La valeur centrale, dite « au patin » est souvent prise comme base afin de comparer les skis de rando.
    On peut ainsi en théorie classer les skis de randonnée :

    1-patin de 65mm = skis courses, compétition, ultra léger
    2-patin entre 70 et 80mm = skis très léger = 100% pure randonnée
    3-patin entre 82 et 86mm = ski de rando polyvalent, portance très bonne en poudreuse.
    4-patin entre 87 et 95mm = ski de freerando orientés descente = large et léger ! Attention à la fragilité selon l'utilisation
    5-patin de 96 à 110mm = skis 100% freeride très très orientés descente : attention au poids !



    3-La longueur d’un ski de rando



    Les longueurs des skis de rando sont indiquées à titre informatives.
    Les fabricants mesurent différemment les skis soit à longueur déroulée soit à la toise verticale.
    En effet, un ski indiqué en 164 dans une marque peut faire la même taille qu’un 162 dans une autre marque.
    N’hésitez pas à nous consulter pour connaitre la longueur exacte d’un ski…

    Expéditions - Livraisons - Retour
    L'avis de Montania
    Les avis clients
    Caractéristiques